EN: Amical du mois de juin, on en sait un peu plus sur l’adversaire des verts

0
4504

Dans l’une de nos précédentes éditions, on vous parlait de l’impossibilité de programmer un match amical le mois de juin prochain contre la Belgique.

Une information avait circulé du côté belge annonçant la possibilité de programmer une rencontre entre les Diables rouges et les Fennecs sur la pelouse du stade Roi Baudoin à Bruxelles, sauf que cela n’était ni dans les plans de la FAF ni conforme aux règlements de la FIFA.

 

Limites géographiques

L’Algérie ne pourra en effet pas jouer de match amicaux contre la Belgique ni contre aucune autre équipe européenne le mois de juin prochain, et cela est une certitude, un petit coup d’œil dans le règlement du statut et du transfert des joueurs dans son annexe consacrée à la mise à disposition des joueurs pour les équipes représentatives des associations dans le football masculin nous permet de tout savoir et de tout comprendre. En effet, l’article 5 trace les limites géographiques concernant les déplacements des équipes pendant une date FIFA, à l’origine, les teams sont interdits de jouer deux matches dans deux continents différents : «équipes représentatives doivent jouer les deux matches prévus dans le cadre d’une période de matches internationaux sur le territoire de la même confédération», pouvons-nous lire au début de cet article, mais il y a des exceptions, comme c’est souligné dans le même article, les sélections peuvent aller jouer dans un autre continent dans 2 cas : «La seule exception étant les matches de barrage intercontinentaux. Dans le cas où au moins un des deux matches est un match amical, les matches peuvent être disputés dans des confédérations différentes à condition que la distance qui sépare les deux sites n’excède pas un total de cinq heures de vol, conformément au plan de vol officiel de la compagnie aérienne, ni qu’elle ne couvre plus de deux fuseaux horaires.»

 

Un match amical en Afrique

Il est donc claire, l’EN ne peut pas aller jouer dans un autre continent, du moins pas en Europe, la raison est toute simple, les Verts iront jouer en Zambie, et le déplacement vers ce pays dépasse les 8h de vol, il est donc hors de portée de la zone capable de couvrir un déplacement en Europe, à titre d’exemple, si l’EN avait joué au Mali, en Mauritanie, voire chez les voisins tunisiens, marocains et même en Egypte, ils auraient pu prétendre à un match amical dans le vieux continent, étant donné que le déplacement de ces pays vers certains pays du sud européen est assez court, cela explique d’ailleurs le déplacement à Lille au mois d’octobre dernier lorsque l’EN avait joué le Congo à Blida, avant de rallier la ville située au nord de la France et d’y affronter la Colombie.

 

Attendre la date des Zambiens et décider

C’est donc clair comme l’eau de roche, l’EN ne peut jouer en juin contre des Européens ni dans un autre continent, ni même en Algérie, c’est du moins c’est ce qu’on nous avons appris d’une source proche de la FAF, Belmadi pourrait même décider de ne pas programmer de match dans cette date, d’autant plus  qu’elle intervient juste après une dure, longue et fatigante saison. Pour rappel, la date du mois de juin commence le premier du mois et se termine le 9, les Zambiens sont tenus à programmer leur match contre l’EN, d’ailleurs lors de la dernière notification envoyée par la CAF, les fédérations ont été sommées d’envoyer les dates de leurs matches officiels jusqu’à septembre prochain, et cela dans un délai n’excédant pas le 7 février prochain, autrement dit ce n’est que dans 2 jours que la FAF saura quel jour la Zambie a décidé de jouer en juin, et ce n’est qu’après cette annonce qu’on saura si la, programmation d’une rencontre amicale est faisable.

 

Identité

En attendant d’en savoir plus, on peut d’ores et déjà dire que si Belmadi décide de programmer une joute amicale en cette date de juin, ça sera contre un pays proche de la Zambie, et forcément une équipe qui jouera à cette date-là à domicile, un petit coup d’œil sur le programme complet de la 5e journée des éliminatoires de la CAN nous permet de constater que des teams comme l’Afrique du Sud, l’Ouganda, le Congo, le Gabon ou encore la Guinée équatoriale vont jouer à domicile, ce qui fait d’eux de possibles options pour offrir un bon sparring-partner pour la sélection. En tout cas le dernier mot reviendra comme toujours au sélectionneur national, pour le moment rien n’a été décidé, les choses devraient s’accélérer dans les toutes prochaines semaines.

source: compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here