City-Réal: Mahrez, un champion d’Afrique, à la conquête de la maison blanche

0
462

Après le toit de l’Afrique, c’est celui de l’Europe que le surdoué Riyad Mahrez rêve de gravir. Fer de lance de la redoutable armada de Manchester City, le champion d’Afrique algérien part à la conquête de la « Casa Blanca » du Real Madrid, ce mercredi, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions UEFA.

>> Suivez le choc Real-City en direct commenté, mercredi, à partir de 20h gmt

Retour sur l’itinéraire d’un digne enfant du « Continent-mère » qui fait chavirer toute l’Europe :

Champion d’Afrique 2019, Ballon d’or africain 2016, premier joueur africain de l’histoire à être élu meilleur footballeur de l’année de Premier League (2015-2016), double Ballon d’or algérien (en 2015 et 2016), double champion d’Angleterre (en 2016 et en 2019), le génie algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, ne cesse de confirmer son entrée fracassante dans la sphère des légendes du football africain.

De Quimper à Leicester City

Né le 21 février 1991 à Sarcelles, en France, ce fils d’électronicien, originaire de la ville de Beni Snous, prouve qu’avec le travail et la persévérance on peut réaliser les rêves les plus fous. Le voir aujourd’hui faire étalage de toute l’étendue de son talent sur les terrains britanniques tient presque de l’évidence. Pourtant, jusqu’à ses dix-neuf ans, le fantasque gaucher a surtout inlassablement couru à Quimper Kerfeunteun, modeste club amateur de la ville de Quimper dans le Finistère. Loin, très loin des joutes européennes et des projecteurs de la Premier League.

Contraint de faire ses gammes dans les divisions inférieures en raison d’un physique jugé trop frêle (1,79 m et 61 petits kilos) malgré une technique hors du commun et un toucher de balle soyeux, Mahrez a découvert le monde des pros en 2011 en s’engageant en faveur du Havre. Afin qu’il s’aguerrisse, il évoluera alors pendant deux saisons au sein de l’équipe B, en CFA 2.

Lors de l’exercice 2011/2012 en Ligue 2, il s’imposa finalement pour la première fois en équipe première du HAC où il fit montre d’un talent certain avec notamment ses fulgurances dévastatrices sur l’aile droite du milieu havrais.

Attiré par le jeune prodige et flairant le bon coup, l’écurie anglaise Leicester City, évoluant alors en Championship (deuxième niveau), obtiendra la signature du véloce ailier algérien en janvier 2014 contre la modique somme de 500 000 euros.

Révélation au « Royaume de Sa Majesté »

Titulaire dès son arrivée, il participa à la montée du club en Premier League en inscrivant trois buts en dix-neuf apparitions. Le Fennec à la patte gauche de velours découvrit ainsi pour la première fois de sa carrière une première division, et non des moindres : la plus en vue au monde !

Dès son premier exercice en EPL, il fit parler la poudre à quatre reprises et délivra trois offrandes décisives. Mais c’est lors de l’édition 2015-2016 que l’enfant de Beni Snous prit réellement son envol. En effet, et sous le maillot des Foxes, il illumina la saison de sa magie, menant le modeste club de Filbert Way à un sacre historique, le premier de son histoire.

Génial sur son couloir droit, capable de décanter des rencontres à lui seul et de faire des merveilles avec son pied gauche, il achèvera sa saison avec 17 réalisations et 11 passes décisives en 34 matchs ainsi que de multiples moments de magie qui pousseront logiquement ses pairs à l’élire meilleur joueur du championnat anglais. Une première pour un enfant du « Continent-mère ».

Mahrez, à la conquête de l’Europe

Désormais c’est du côté de Manchester City que se joue l’avenir du transfuge de Leicester qui n’en finit plus de surprendre par son immense talent. Auteur de 9 réalisations et de 11 passes décisives en 32 apparitions cette saison (dont un but en C1), Mahrez est en train de réaliser l’un des exercices les plus prolifiques de sa carrière.

Ce mercredi, sur la pelouse du Real Madrid, le surdoué algérien sera certainement l’un des acteurs majeurs d’un huitième de finale de LdC qui sera, espérons, à teinte africaine. >> Ligue des Champions: calendrier et résultats des huitièmes de finale

source: orange sports


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here