Le Réal Madrid craint Riyad Mahrez

0
2678

Les chiffres ne mentent jamais : quand il est titularisé, Ryad Mahrez ne rate pratiquement pas ses sorties avec Manchester City. Encore mieux, et les statistiques sont là pour le prouver, le fantastique gaucher algérien est souvent impliqué dans les buts de son équipe.

Ce samedi, malgré l’hostilité d’une partie du public de Leicester qui n’a pas accepté son départ, il y a deux ans, Riyad en offrant la balle du but à Jésus Gabriel n’a pas fait que faire taire les pseudo-supporters des Foxes, mais va aussi obliger Pep Guardiola à le titulariser dans le choc contre le Real Madrid (1/8 de finale de la Ligue des champions), car il est impensable de sortir de l’équipe un élément qui a brillé et propulsé son équipe vers la victoire quelques jours auparavant. Ça serait même une injustice de la part de Guardiola, qui fait parfois des choix étonnants, que de l’enlever du onze rentrant pour cette rencontre de prestige face aux Galactiques madrilènes. Mais nul doute que si Guardiola ose laisser sur le banc Mahrez, les Madrilènes, qui ont vécu une soirée cauchemardesque à Levante samedi (défaite 1-0), seront les premiers soulagés car avec sa vitesse et son pied gauche magique, Mahrez est l’élément qui peut déstabiliser l’arrière-garde madrilène. L’autre particularité du match de mercredi ; en Algérie, ils sont des millions à supporter le Real de Zinedine Zidane et autant à admirer le talent du capitaine des Verts. Mais pour la première fois, en l’espace de 90 minutes, ils se rangeront du côté de leur club favori, tout en appréhendant que leur chouchou lui joue un mauvais tour, et il en est capable.

Le mieux noté avec son 8/10

L’autre preuve de reconnaissance de la belle prestation de Ryad Mahrez contre son ancien club Leicester ; après la rencontre, il a obtenu la meilleure note avec 8/10, dépassant même son coéquipier Kevin De-Bruyne, qui a été bon lui aussi et a été noté 7,5/10. Il faut dire que la tâche de Mahrez n’était pas aisée dans ce match. Outre l’hostilité du public à son encontre, étant donné que les défenseurs de Leicester connaissent bien son jeu, à chaque fois qu’il tentait sa ‘’spéciale’’ en feignant tirer puis crocheter afin de s’ouvrir la voie des filets, ils étaient souvent trois défenseurs à venir lui faire barrage. Il a fallu les user physiquement pour pouvoir s’ouvrir des espaces, comme l’illustre l’action du but. Après une longue course balle au pied, il fixe tous les défenseurs et d’une passe ‘’aveugle’’, il glisse le ballon à Jésus Gabriel qui a marqué. Voilà comment Manchester City a réussi à gagner un match très compliqué, et le doit incontestablement à Mahrez et la magie de son pied gauche.

 

«Suspension de l’UEFA ? On fait confiance à la direction du club»

La question est inévitable puisqu’elle est posée à tous les joueurs et leur entraîneur : «Que ferez-vous en cas de maintien de la suspension de deux ans de compétitions européennes ?» Pour Riyad Mahrez, il préfère botter en touche. «On se concentre sur le jeu, on laisse la direction faire son travail (appel au TAS, ndlr), même si l’on est confiants quant à un dénouement heureux dans cette affaire», répondra-t-il à cette question après la rencontre de samedi. A travers sa réponse, on comprend  que Riyad Mahrez n’a pas envie de quitter Manchester City, contrairement à certaines rumeurs qui ont circulé après l’annonce de cette exclusion des compétitions européennes.

source: compétition

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here