Bensebaini revient sur son passage au Paradou

0
196

L’international algérien du Borussia Mönchengladbach, Ramy Bensebaini, est revenu dans un entretien accordé au média allemand Gladbach Live au sujet de ses années Paradou AC.

Le champion d’Afrique s’est exprimé de ses premières années au sein du club algérois : « J’y étais pendant six ans. Nous en avons joué trois années pieds nus et sans gardien de but. À cette époque, nous n’avions que des matchs amicaux contre des équipes plus âgées, qui jouaient à des gardiens de but et avec des chaussures de football. ».

« Lorsque nous avons mis des chaussures à un moment donné de notre formation, c’était assez inhabituel au début. D’une certaine manière, le football était la seule chance pour les garçons et moi de sortir d’Algérie et de réaliser quelque chose de grand. », a ajouté l’ancien du Stade Rennais.

« L’Académie m’a beaucoup donné »

Au sujet de son intégration au sein du Paradou AC, Ramy Bensebaini dira : « J’ai joué dans le club de ma ville natale, Constantine, j’étais le capitaine. L’Académie (PAC, ndlr) a organisé des séances d’essai à travers le pays. On m’a alors permis d’aller dans un autre à Alger. Mais ma mère ne voulait pas que j’aille aussi loin parce que je n’avais que dix ou onze ans. », avant d’ajouter : « De retour à Constantine, mon ancien club ne voulait plus de moi, donc je n’ai pas joué pendant une année entière. L’année d’après, ça a fonctionné une nouvelle fois avec la séance d’essai et j’ai été autorisé à aller à l’Académie. ».

Concernant le fait de joué sans chaussure à ses débuts, le champion d’Afrique algérien a expliqué : « C’est grâce à Paradou que je suis maintenant ici. Comme vous l’avez dit, l’Académie m’a beaucoup donné dans tous les domaines. Le jeu pied nus seul ; ça fait très mal, cela ne peut être enduré qu’avec un certain esprit combatif. Par conséquent, Merci, Paradou ! ».

source: DZfoot.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here