Bilel Omrani attend toujours un appel de Belmadi

0
1243

 

Son nom a fortement circulé depuis quelques mois comme un éventuel renfort dans le secteur offensif de l’Équipe nationale. A bientôt 27 ans, l’attaquant Billel Omrani ne désespère pas de porter le maillot algérien malgré une carrière sinueuse. Sociétaire du CFR Cluj (Roumanie), avec lequel il dispute sa 4e saison, l’ancien minot marseillais a reconnu, dans les colonnes du magazine spécialisé « France Football », que jouer pour les « Fennecs » est son « but suprême ».

Mirel Radoi, sélectionneur de la Roumanie, voudrait tout simplement le naturaliser pour l’avoir dans son équipe en vue des barrages de l’Euro 2020 : « À l’heure actuelle, il y a deux joueurs étrangers qui m’intéressent. Omrani et Cardoso. Ce sont deux joueurs que j’aime beaucoup et nous auront des discussions au niveau de la fédération », c’était une déclaration, faite par le technicien en décembre dernier, venue confirmer l’intérêt réel pour ce fer de lance de 1m87.

C’est pour dire que le Franco-Algérien a fait son trou dans le championnat roumain avec les « Cheminots«  (surnom du club). Il a, notamment, remporté un double-titre de champion (2018 et 2019) et une Supercoupe nationale en 2018. Des consécrations qui ont permis au club de disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions UEFA. Des tests dans lesquels il aura brillé sur le plan individuel. La copie affichait 5 buts dans les deux doubles confrontations face au FK Astana et Glasgow Rangers avec un triplé contre les Kazakhs (0-1, 3-1) et un doublé face aux Écossais (1-1, 3-4) dans le mythique Celtic Park.

Quand Bielsa valide…

Cependant, le Slavia Prague a mis fin aux rêves d’Omrani et ses coéquipiers en se dressant lors de l’ultime tour de qualification pour les priver d’être parmi les 32 clubs à animer la phase de poules de la C1. Pendant cette campagne de qualification, l’ancien de l’Olympique Marseille a terminé meilleur buteur avec 5 réalisations. La suite a été un reversement en Ligue Europa où le CFR Cluj est toujours en lice après avoir passé le tour d’écrémage. En 1/16 de finale, celui qui a déjà joué en équipe de France U19 et ses compères sont mal-engagés après avoir concédé le nul à domicile (1/1) face au FC Séville.

En prenant part à 14 des 15 tests européens de son team, Omrani, qui a vu l’iconique Marcelo Bielsa le lancer chez les A de l’OM (2014-2015), se construit un CV solide. Est-ce un Pedigree et des atouts suffisants pour que Djamel Belmadi, driver des Verts, l’appelle dans un avenir proche ? Le concerné sait qu’il devra cravacher pour pouvoir, un jour, s’inviter parmi les rangs des Champions d’Afrique : « Chaque jour je me donne à l’entraînement, j’essaie d’avoir les meilleures statistiques possibles pour atteindre cet objectif », assure le natif de Forbach qui peut évoluer en pointe comme sur les ailes. Un profil qui offrirait des solutions offensives variées à Belmadi. Toutefois, les places sont chères et celui dont le père est de Biskra et la maman de Constantine devra, vraisemblablement, soigner ses chiffres (comme il l’a si bien indiqué) afin d’augmenter ses chances d’arborer le maillot aux deux étoiles.          Source: la gazette du fennec


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here