La FAF a pris deux grandes décisions

0
549

Deux semaines après l’arrêt total des activités sportives, ce n’est qu’aujourd’hui que la FAF va enfin pouvoir se réunir pour réfléchir et essayer de sortir avec des décisions importantes.

Un projet de sauvetage des compétitions de football est déjà en discussion au sein de la FAF. D’ailleurs, ce point sera débattu lors de la réunion qui aura lieu à distance, puisque c’est en visioconférence que la réunion du BF va se tenir. Le coronavirus et le confinement ont obligé la FAF à improviser une réunion virtuelle. Le service technique de la FAF a préparé une plateforme sur le Net pour pouvoir partager les idées en simultané et  réfléchir à une solution de reprise pour le championnat. Selon une source digne de foi, le plan de reprise du championnat est même déjà prêt. La FAF n’a pas attendu que les autorités prolongent la période d’arrêt des compétitions. La même source nous fera savoir que depuis le tout début, à la Fédération, on s’est projeté sur un plan qui implique l’arrêt des compétitions pendant une période de 3 mois. Il faut dire que les statistiques et la façon avec laquelle le virus se propage ainsi que quelques études épidémiologiques ont été claires, la pandémie ne peut pas s’estomper avant trois mois. C’est dans ce sens que la FAF a pris ses précautions en arrêtant un programme sur la base de l’arrêt pendant un trimestre.

Le microcycle de préparation pris en considération

Ainsi, selon les premières indications, une mouture de ce calendrier spécial est prête. La FAF a même pensé aux doléances des techniciens qui vont certainement réclamer le droit à un microcycle de préparation afin de retaper le physique de leurs joueurs affaiblis par la longue période d’arrêt. C’est ainsi que le plan de la FAF prévoit quelque 15 jours d’entraînement avant la reprise, ce qui est suffisant pour jouer les 10 matches restants puis penser à la suite.

Pas de solutions au-delà d’un arrêt de 3 mois

Le point positif est donc ce programme déjà prêt qui devrait permettre au championnat de reprendre en juin, mais cela reste lié à l’amélioration de la situation sanitaire au pays, car dans le cas opposé, la période d’arrêt risque d’être plus longue. La Fédé devra donc retracer un nouveau programme et un autre calendrier. C’est dans ce sens donc que la FAF va ouvrir la porte à une discussion franche entre les membres. Chacun aura à exposer le plan imaginé, en présence du président de la FAF, de la LFP et surtout du DTN. Ce sont ces trois responsables qui doivent tout passer au tamis avant de trancher.

Un don conséquent pour la lutte contre le Covid-19

L’Etat algérien a ouvert au moins cinq comptes pour permettre aux Algériens de participer financièrement à la lutte contre la propagation du coronavirus et ce, en dinar et en devise. L’appel du président de la République est intervenu au lendemain du passage au stade 3 de la lutte contre le Covid-19. Il s’agit pour les Algériens de “participer à l’effort national contre la propagation du coronavirus dans notre pays”, précisait un communiqué du ministère de la Communication. Soucieuse d’apporter son aide en tant qu’institution étatique, la FAF a décidé de participer à cette action. Le BF devrait annoncer, au terme de la réunion d’aujourd’hui, l’octroi d’un don conséquent au profit du ministère de la Santé et les professionnels du secteur, toujours dans ce même mouvement visant à aider les professionnels de la médecine à combattre cette terrible maladie. Entre autres de grandes décisions sont attendues ce soir au terme de la réunion, qui devrait aussi se pencher sur d’autres points à l’image des recommandations de la FIFA et ses récentes communications concernant les risques de la longue période d’arrêt, les contrats des joueurs, leurs salaires, mais aussi la prochaine intersaison qui risque d’être plus courte.

source: COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here