Mehdi Tahrat critique Eric Naulleau et défend les musulmans de France

0
1977

Selon le site Dzairdaily, l’international Algérien, Mehdi Tahrat a répondu à Eric Naulleau l’écrivain qui a critiqué les musulmans de France.

Le  défenseur de l’équipe nationale d’Algérie, Mehdi Tahrat, 30 ans, a répondu à l’écrivain Eric Naulleau, après que ce dernier ait exigé dans un tweet du 20 octobre, des musulmans de France, dans un tweet, la nécessité de «combattre l’islamisme» au plus vite. Le Fennec n’a pas du tout apprécié les déclarations de l’écrivain. Il lui a alors répondu avec un tweet d’un ton assez fort .

C’est sur son compte Twitter que la réplique apparait. Le même jour d’ailleurs que les dires de l’écrivain français. Le joueur de Abha,  Mehdi Tahrat, accuse en fait Naulleau d’insinuer que l’ensemble des musulmans offre leur cautionnement à la terreur au nom de Dieu. Ce qui revient à dire, d’après le joueur de foot, que les musulmans soutiennent les attentats terroristes perpétrés en France et ailleurs.

Des attaques à l’image de celle qui récemment a débouché sur la décapitation d’un enseignant d’Histoire . À une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Paris. Le footballeur refuse de passer sous silence le message rédigé par l’écrivain français à qui il reproche un discours haineux et diviseur.

Le défenseur central des Verts s’est déjà forgé la réputation d’un «défenseur» de l’islam

Ce n’est pas la première fois que le champion d’Afrique 2019 défend les musulmans de France. Contre les «attaques féroces» auxquelles ils se confrontent à chaque fois. Il est question ici de ce qu’écrit le quotidien algérien Ennahar. Le média rappelle par là les anciennes prises de position de Tahrat. Celles-ci viennent alors en faveur de l’islam. Et de la communauté musulmane à l’Hexagone.

«Que se passe-t-il en France ? […] La liberté d’expression sert de prétexte pour répandre la haine contre l’islam», a protesté Tahrat dans un tweet qui remonte à octobre 2019. «Est-il devenu impossible pour un Français d’être musulman dans un pays laïc ?», s’est demandé le joueur de l’Équipe d’Algérie. Toujours à la même époque.

À l’adresse de l’un des détracteurs de la religion islamique, il avait dit : «Avez-vous étudié l’islam ? Du moins par curiosité, pour vous assurer que ce que l’on dit de lui est faux ?». C’est une question fréquemment posée par les musulmans de l’occident en particulier. L’argument de la méconnaissance de l’islam revient souvent. Celui de l’amalgame aussi.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here