Après le cas Bentaleb, un autre cas de Racisme en Europe

0
263

Selon footafrique, , l’épisode de l’ancien international allemand, Stefen Freund, qui a été maladroit dans son analyse de la situation des internationaux de Schalke 04, l’Algérien Nabil Bentaleb et le Marocain Amine Harit, voilà qu’une nouvelle affaire de racisme touche, mardi au Parc des Princes, le football euopéen. Le staff de l’équipe turque, Basaksehir, et les joueurs, suivis par ceux du Paris SG, ont pris la décision de quitter la pelouse après l’exclusion de l’entraîneur adjoint stambouliote, le Camerounais Pierre Achille Webo. Ce dernier a dénoncé des propos racistes du quatrième arbitre à son encontre. “Why did you say negro ?” lance-t-il. Le jeu a été arrêté à la 23e minute. Demba Ba a demandé la sortie du 4e arbitre. Il faut dire que la décision de quitter le stade a été prise de manière collégiale par les joueurs des deux équipes en signe de solidarité après les propos racistes du 4e arbitre de la rencontre. Le match sera rejoué, mercredi.

Demba Ba, la fierté du football Africain

L’ancien attaquant du Sénégal, Demba Ba, est devenu une icône du continent africain après sa réaction ô combien chevaleresque lors du match Paris SG – Basaksehir. Le Sénégalais, sans dépasser les limites, a montré sa désapprobation à l’attitude raciste du 4earbitre de la rencontre, qui avait proféré des propos racistes à l’encontre de l’entraîneur adjoint, le Camerounais Pierre Webo. Il avait mis d’accord les joueurs des deux équipes pour quitter et arrêter la partie tant que cet arbitre, le Roumain Sebastian Coltescu, est sur le terrain. Il faut savoir que Demba Ba n’est pas à sa première réaction contre le racisme. En 2019, il avait appelé tous les joueurs noirs à quitter la Serie A après un énième scandale raciste, ou encore pour sa prise de position pour la défense de la minorité musulmane ouïghour en Chine. Demba Ba est une fierté, notamment du continent africain.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here