EN U2O: Affaire des binationaux de l’OM, Larguet se confie au buteur

0
347

Les deux jeunes joueurs Algériens de l’OM, Cyril Khetir et Mehdi Baaloudj ont été virés de l’OM. Le directeurs du centre de formation du club, Nasser Larguet a été contacté par le buteur, voici ses mots

« Ce n’est pas forcément  un malentendu mais il est vrai qu’au niveau des consignes sanitaires mises en place, je dirai qu’elles sont très  importantes à respecter  surtout qu’on est dans une situation très difficile  » a expliqué d’emblée Larget par téléphone.

«La FAF était au courant des résultats passés par les joueurs concernés»

Le premier  responsable des jeunes à l’OM affirme aussi que la direction du club Phocéen avait bien informé  la FAF de la situation sanitaire des deux joueurs « Tout d’abord, après avoir été soumis aux examens médicaux, avant leur départ au premier stage, les garçons en question ont été malheureusement déclarés positifs au Virus Corona. On avait alors averti la Fédération du protocole sanitaire mis en place et qui exigeait de  passer des tests médicaux nécessaires avant chaque départ. Par la suite, ils ont passé d’autres tests mais il leur a manqué un. Tous les tests exigés sont liés, il faut passer l’échographie cardiaque,  le test  à l’effort, et puis l’ECG et une fois que tous ces tests sont faits, les cardiologues donnent leur feu vert aux médecins pour que ces garçons puissent s’entrainer et jouer.  Après, on avait informé la FAF que malheureusement ces joueurs avaient raté leurs tests et qu’ils ne pouvaient pas rejoindre le deuxième stage. Par contre on n’a jamais refusé leurs sélections. C’était juste par précaution par rapport à leur état de santé et aussi celle des joueurs de l’Equipe nationale »

« Ils ont passé le test manquant sans prendre l’aval des médecins de l’OM »

« Concernant les tests manquants ils sont allés les passer de leur propre chef, sans avoir l’avis médical. Ils sont partis sans qu’on le sache. C’est vrai que c’est une situation difficile mais c’est la règle chez nous à Marseille. Il fallait passer tous les tests médicaux   avec nos médecins et nos cardiologues, on fait cela pour protéger nos joueurs et les aider à ne pas avoir de problèmes  physiques. »

« Lorsqu’il y a une infraction à la règle, malheureusement il y a des sanctions »

« Ecoutez, lorsqu’il y a une infraction  à la règle, malheureusement il y a des sanctions. Dans tous les clubs, on est soumis à certains règlements et lorsqu’on ne les respecte pas, on est  sanctionné. Ce n’est pas toujours de gaieté de cœur qu’on prend  des décisions comme ça parce qu’on  est attaché à nos joueurs et on veut les aider et les accompagner à progresser»

« Cette sanction n’a rien à voir avec leur convocation en sélection »

«Avec la fédération algérienne  de football, on entretien de très bons rapports, que ce soit avec le président Zetchi, le DTN Ameur ou l’entraineur des U20, je veux dire que cette sanction n’a rien à avoir avec la convocation en équipe nationale. Ce sont plutôt  les consignes sanitaires qui sont très strictes. En cette période de pandémie on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi  »

« On n’a rien contre leur sélection, c’est une fierté d’avoir autant de joueurs  en équipe d’Algérie »

« Je le répète encore il n’y a aucun différend avec la Faf au contraire, on est là pour les aider. La preuve pas plus tard qu’il y a deux jours, j’ai donné l’autorisation pour deux joueurs afin qu’ils puissent rejoindre la sélection des moins de 17ans et prendre part au tournoi qualificatif à la CAN. Ils sont autorisés à aller sans aucun problème.  Pour les joueurs des U20 qui ont été malheureusement contaminés par le Covi19, ont été libérés normalement. C’est pour  vous dire que c’est une fierté  pour nous d’avoir autant de joueurs qui sont sélectionnés en équipe d’Algérie »

Propos recueillis par Moumen A.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here