Akim Zedadka fait beaucoup parler de lui en Ligue 2 cette saison avec Clermont Foot. Le joueur a dit récemment qu’il voulait rejoindre la sélection Algérienne.
 Titulaire au sein de la meilleure défense de Ligue 2 (13 buts encaissés en 22 matches), c’est logiquement que le joueur de 25 ans devrait attirer l’attention du sélectionneur algérien Djamel Belmadi. Le joueur est conscient de sa progression, comme il le confiait à Made IN FOOT : « J’ai pris en maturité. Je suis un peu moins fou-fou sur certaines actions offensives. Je m’oublie moins et ne me laisse pas prendre par l’engouement du contre ce qui fait que je suis plus solide défensivement. Je fais plus attention, j’essaye de resserrer dans l’axe. Pleins de trucs comme ça que je connaissais quand je suis arrivé, mais auxquels j’ai mis du temps à m’acclimater »

Selon onze mondial, comme pour beaucoup de binationaux, Zedadka devra choisir qui il représentera au niveau international entre la France et l’Algérie. Interrogé sur la sélection algérienne, l’arrière droit de Clermont semble avoir déjà fait son choix : « Dans un avenir un peu plus lointain, j’espère l’intégrer oui. Après c’est pareil si on m’avait posé la question il y a deux ans j’aurais dit « les gars c’est trop loin pour moi ». Mais quand tu enchaines les matches, tu commences à avoir des ambitions un peu plus élevées. Je sais que je n’en suis pas hyper loin, mais pas proche non plus donc il faut que je continue à travailler parce que ça serait vraiment une récompense ultime. Ça serait vraiment un honneur, être international dans une carrière c’est quelque chose ». Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, s’offre là une option supplémentaire de qualité pour le poste de latéral droit, fragilisé par les blessures à répétition de Youcef Atal, le titulaire du poste, nous rapporte onze mondial.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here