Selon le buteur, Zinédine Zidane s’est montré particulièrement agacé en conférence de presse d’avant-match ce vendredi 5 février, à la veille d’affronter la lanterne rouge, Huesca avec le Real Madrid

Agacé par les spéculations incessantes sur son avenir, Zinédine Zidane demandé du « respect » à la presse espagnole vendredi. « Dès qu’on perd ou qu’on fait match nul, je dois partir, a soufflé l’entraîneur du Real Madrid, 3e de Liga à 10 points de l’Atlético avant son match sur la pelouse de Huesca samedi (16h15). Je ne suis pas content, et je suis même très énervé, parce que je pense que je ne mérite pas un tel traitemen

« Nous allons nous battre, et moi le premier, en tant qu’entraîneur, a soutenu Zidane. J’ai toujours dit que j’avais de la chance d’être ici et je ne vais pas abandonner. Tout le monde parle beaucoup, c’est vrai que la situation n’est pas facile, nous n’avons pas gagné assez de matches, mais nous avons vraiment envie de changer cette situation et c’est ce que nous allons essayer de faire. »

« Il faut nous laisser travailler », a demandé Zizou, pour qui il vaudrait mieux « attendre la saison prochaine pour décider s’il faut faire autrement, changer certaines choses. En attendant, nous avons le droit de continuer à nous battre ». Des propos relayés par L’Equipe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here