Equipe A

Madjer a rassuré les binationaux

La conférence de presse qu’a animée le nouveau sélectionneur national, Rabah Madjer, et ses deux assistants, Meziane Ighil et Djamel Menad, jeudi a été suivie et scrutée de près de la part des joueurs de la sélection nationale, notamment ceux qui évoluent dans les différents championnats européens. En effet, nous avons appris que pas mal de joueurs avaient visionné cette conférence via le net (Youtube) ou à travers les journaux. Cela afin d’entendre les premiers mots du coach national et savoir la stratégie qu’il ambitionne d’adopter au sein de cette sélection nationale. Selon nos informations, les joueurs binationaux, qui nourrissaient quelques craintes au moment de la nomination officielle de l’ancienne star de Porto, ont été rassurés par son discours à la presse. Il faut dire que Madjer a été clair dans ses déclarations, en assurant qu’il n’est pas venu pour éliminer les joueurs professionnels et que ces derniers méritent au contraire plus d’égard de la part de tout le monde au vu de ce qu’ils ont apporté à l’EN durant les dernières années.

Mahrez, Slimani et Bentaleb soulagés
Écartés du dernier stage par Lucas Alcaraz, Mahrez, Slimani et Bentaleb devraient revenir en sélection à l’occasion du prochain match prévu face au Nigeria. Read more »

Menad: » Ce sera 70% de Binationaux et 30% de locaux

Ça y est, la première sortie médiatique officielle du nouveau staff technique des Verts, à sa tête Rabah Madjer, a eu lieu et d’une manière générale, elle ne s’est pas mal passée.

Les fans des Verts attendaient avec impatience les promesses du nouveau sélectionneur et du duo qui va l’accompagner dans sa mission ; Madjer était au rendez-vous en tenant un discours assez franc et plein d’optimisme, suivi de ses adjoints qui ont eu aussi l’occasion de dire leurs premiers mots à l’occasion de leur nomination. L’entente paraissait parfaite pour la première de ce trio, en témoignent quelques sujets et préoccupations communes abordés par les trois hommes de confiance de Zetchi.

Ceci dit, quelques anomalies et couacs de communication ont été quand même enregistrés durant cette conférence, notamment de la part de l’ancien attaquant de la JSK et de l’EN, à savoir Djamel Menad. Son discours plein d’espoir a été émaillé de quelques ‘’maladresses verbales’’, des expressions et termes utilisés qui peuvent prêter à confusion. Read more »

Rabah Madjer séduit par son discours

Le nouveau sélectionneur national Rabah Madjer a réussi à séduire pas mal de gens après sa première conférence de presse tenue avant-hier au Centre technique de Sidi Moussa.

Il faut dire que beaucoup de gens étaient sceptiques suite à l’annonce de la nomination de l’ancien joueur de Porto comme coach national. Pour beaucoup, ils voyaient en lui l’image du consultant télé et pas celui de l’entraîneur. Cependant, le moins que l’on puisse dire, le coach a su renverser la vapeur après sa rencontre avec la presse. Madjer a mis son habit de sélectionneur et non celui de consultant et son discours a pu passer au point de séduire et de croire en sa personne pour le projet qu’il compte mener avec les Verts durant la prochaine période. Cette confiance et son discours direct face aux difficultés et sur sa motivation ont fait qu’il a réussi à reprendre le dessus et à faire en sorte d’avoir la confiance de la rue algérienne qui lui accorde le bénéfice du doute et attend de voir ce qu’il va apporter à l’équipe nationale à partir du match face au Nigeria le mois prochain.

Un discours cohérent et unificateur

Ce qui a retenu l’attention, au cours de la première conférence de presse de Rabah Madjer, c’est son discours direct. Dans ses réponses, il a été cohérent en parlant des maux de l’équipe nationale et de sa vision des choses pour les prochaines échéances. Read more »

Madjer rassure les binationaux: « On ne doit pas être ingrats avec eux »

Madjer rassure les joueurs binationaux : «On ne doit pas être ingrats envers eux !»

Comme tout le monde le sait, le nouveau coach national, Rabah Madjer, a toujours été un grand défenseur du joueur local. Pas mal d’observateurs estiment que cela pourrait lui poser problème dans sa fonction vu que la majorité des joueurs qui composent la sélection actuellement viennent des championnats européens. Pour Madjer, cela n’est nullement un souci : «Écoutez, j’ai un profond respect pour tous les joueurs, y compris pour ceux qui évoluent à l’étranger. Ce sont des joueurs qui ont toujours été disponibles quand on a eu besoin d’eux et il ne faut pas se montrer ingrats envers eux aujourd’hui.»

«Je n’ai pas de problème avec les binationaux, sinon je ne serais pas allé à Porto et Leicester pour rencontrer Brahimi et Mahrez»
Et d’enchaîner : «Je n’ai pas de problème avec qui que ce soit. Je le redis, j’ai beaucoup de respect pour les joueurs qui évoluent à l’étranger. Si j’avais un litige avec ces joueurs, pourquoi alors je serais parti à Porto pour remettre un trophée à Brahimi, qui m’a très bien accueilli.

Read more »

Ighil: « Voila pourquoi j’ai accepté le poste d’adjoint, une équipe 100 % de locaux est impossible »

Quand le nom de Meziane Ighil a été donné comme l’un des adjoints de Rabah Madjer, beaucoup se sont demandé comment il a accepté le poste d’adjoint avec tout son vécu et toute son expérience que ce soit en équipe nationale ou au sein des clubs.

Interrogé à cet effet, Meziane Ighil dira : «Concernant les prérogatives de chacun, d’abord, dans tout collectif d’entraîneurs, il faut qu’il y ait quelqu’un qui représente le groupe. Pour nous trois, il est clair que nous allons nous concerter sur tous les détails si infimes soient-il, mais le dernier mot reviendra au sélectionneur Rabah Madjer. Nous sommes engagés à fond, moi je la prends comme une mission, celle de réhabiliter l’entraîneur local. Maintenant, pour répondre à la question, comment j’ai pu accepter ce poste ? Et bien, je dirais que lorsque vous êtes dans ce milieu qui est celui du football, et quand passez par toutes les étapes et tous les postes possibles et imaginaires, comme ce fut mon cas, et quand vous arrivez à un certain âge, la personnalité n’est plus dans le poste que vous occupez mais dans ce que vous pouvez apporter à l’équipe nationale. Lorsque j’ai parlé avec Madjer, il était clair que nous disposions de toute la liberté voulue pour effectuer de la meilleure des manières notre travail. C’est ce qui m’a poussé à accepter et à apporter ma contribution à ce staff et aux Verts.» Read more »

Rabah Madjer: « Un bel avenir nous attend »

Madjer, qui a proposé par le passé le projet du club de l’EN, pense sérieusement le relancer.

Il sait qu’il y aura des difficultés par rapport à la disponibilité des joueurs, mais il veut tout de même assurer un regroupement par mois : «J’ai toujours été pour le joueur local, il y a un bel avenir qui nous attend ; on fera beaucoup de stages et j’espère que les clubs vont adhérer. On a toujours dit que je préfère le joueur local, mais ce n’est pas exactement ça, je préfère que le local intègre la sélection nationale ; après les pros, c’est un acquis, avec les locaux il faut aller doucement, leur ouvrir la porte et leur donner la confiance, il y a un bel avenir qui nous attend. »

«Fini le temps où le coach joue un match et disparaît pendant 5 mois »

Madjer compte s’investir pleinement pour réussir son pari ; il s’autorise un nouveau tir sur les anciens coachs qui avaient délaissé le joueur local et l’ont marginalisé : « Fini le temps du coach qui prend l’EN et qui joue un match et disparaît juste après pour 4 à 5 mois. C’est à exclure ; on organisera des regroupements, les locaux seront tout le temps en contact avec nous. Read more »