Belmadi, Laurent Blanc et Prandelli étaient convoités et pourtant…

Belmadi, Laurent Blanc, Prandelli que s’est-il passé au juste ?

La décision d’abandonner la piste Belmadi au profit de Madjer a étonné plus d’un.

Le choix de Madjer a été dicté d’en haut, il n’y a pas l’ombre d’un doute, mais en même temps, il se murmure que Belmadi n’était pas prêt à venir aussi ; vrai ou faux ? On ne sait pas, mais ça reste possible d’autant plus que le joueur est sous contrat avec son club actuel Al Dahil. Il a des objectifs et ses dirigeants y tiennent ; même le joueur ne serait pas très chaud, nous dit-on, de mettre fin à son aventure en si bon chemin pour venir prendre une sélection déchiquetée après une campagne qualificative au Mondial qui aura été un échec total.

Quoi qu’il en soit, même si cette info est juste, cela n’explique en aucun cas l’intervention qui a installé Madjer, car d’autres pistes existent, et la FAF aurait pu faire appel à une autre option, ce n’est pas ça qui manque. D’ailleurs, Ould Zmirli avait préparé un plan B au cas où Belmadi refuserait ; il avait comme nom Cesare Prandelli. La piste Laurent Blanc était également évoquée. Au chômage depuis qu’il a quitté le PSG, l’ancien capitaine des Bleus aurait été prêt à venir pour un salaire de 100.000 € environ. Ces dernières pistes ont été tuées dans l’œuf puisque, encore une fois, Zetchi a pris tout le monde de vitesse.

DZCOMPETITION.COM

You can leave a response, or trackback from your own site.

Poster un commentaire