Non classé

DTN: Saadane présente sa stratégie de relance

La direction technique nationale sous l’égide de Rabah Saadane a présenté hier son plan de relance du football « national », la précision est importante.

Nommée il y’a un mois après la démission de Fodil Tikanouine dont on ne saura jamais rien du projet, la « nouvelle » DTN dont finalement seuls le directeur Rabah Saadane et le directeur des équipes nationales (DEN) Boualem Charef sont nouveaux, a donc expliqué s’être hâté au travail pour rattraper le retard pris par cette nomination tardive.

Quatre réunions ont eu lieu avec le président de la fédération pour tracer l’axe de travail et parer au plus pressé, comme l’installation des sélections de jeunes et tracer leur programme de travail pour 2018.

C’est Abdelkrim Benaouda le directeur du développement et des élites qui est semble t-il le principal architecte de ce plan et c’est lui qui va expliquer longuement les objectifs à atteindre. Read more »

Fares buteur dans le derby de Verone (vidéo)

Le latéral gauche algérien du Hellas Verone a inscrit son tout premier but dans sa carrière professionnelle dans le cadre du derby de Verone qui a vu son club se qualifier en Coupe d’Italie.

Menés 1-0 dès la 8e minute par un but de Pellissier, les joueurs du Hellas peuvent remercier le jeune international algérien aligné comme milieu gauche qui a réussi à égaliser à la 34e minute en chipant dans la surface un ballon qui traînait.

C’est finalement aux tirs-aux-buts que les coéquipiers vont finalement se qualifier aux 1/8e de finale puisque le même Pellissier n’a pas transformé la première tentative du Chievo. Score finale 1-1 (et 4 tirs aux buts à 5).

dzfoot.com

Madjer veut organiser un 2e match en Asie

Comme l’équipe nationale de football ne disputera aucun match officiel avant septembre 2018, la Fédération algérienne de football (FAF) s’active comme elle peut pour profiter des quatre dates Fifa (deux au mois de mars, et deux autres en mai) pour organiser des matchs amicaux face à des adversaires d’un niveau acceptable. Ainsi, la FAF est en passe de finaliser avec la Fédération coréenne de football pour un match amical au mois de mai à Séoul en Corée du Sud. En effet, ce sont les Coréens qui ont sollicité la Fédération algérienne de football pour disputer cette joute amicale. Cependant, selon une source sûre, le président de la FAF, M. Zetchi, et le sélectionneur national, Rabah Madjer, ne sont pas contre cette idée, mais ils veulent aussi disputer un second match amical le même mois en Asie. À vrai dire, l’équipe nationale qui se déplacera en mai en Corée du Sud, veut rester sur le même continent et disputer un deuxième match amical face au Japon ou à la Chine. Compte tenu de la distance énorme qui sépare la Corée de l’Algérie, l’équipe nationale ne pourra pas disputer deux matchs amicaux dans deux continents différents en l’espace de 72 heures. C’est dans cette optique que la FAF avait sollicité son homologue coréenne afin de l’aider à décrocher un deuxième match avec un pays limitrophe à la Corée du Sud. En ce qui concerne les deux dates Fifa du mois de mars, la FAF préfère temporiser et attendre le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 en Russie pour voir plus clair et étudier les probables sollicitations des autres équipes nationales qui seront sûrement nombreuses et trancher sur l’identité des deux adversaires de l’EN pour les deux joutes amicales du mois de mars. Read more »

Le président du Besiktas avoue qu’il voulait acheter Brahimi

Le président de Besiktas s’est exprimé après la rencontre d’hier qui a apposé son équipe au FC Porto et a avoué avoir tenté de s’attacher les services de Brahimi il y a deux ans.

Alors qu’il évoluait au FC Porto et après seulement une année au Portugal, Yacine Brahimi aurait pu changer d’air et sa carrière aurait sûrement connu un autre tournant. Après le match d’hier dans le cadre de la phase de groupe de la Ligue des champions, entre le Besiktas et le FC Porto, le président du club turc a pris la parole et s’est exprimé sur la prestation de ses poulains. Il a aussi dévoilé son intérêt pour l’international algérien en déclarent : «J’ai essayé d’acheter Brahimi avec Aboubakar il y a deux ans, mais les conditions financières n’étaient pas bonnes, et Porto a de très bons joueurs.» C’est après l’euphorie de la qualification que Fikret Orman a dévoilé cette information. Il semblerait que ce dernier n’avait pas les moyens afin de convaincre la direction des Dragons afin de lâcher leur élément qu’ils avaient obtenu de Granada en Espagne. En tout cas, Yacine Brahimi est devenu un élément important de la formation portugaise et les entraîneurs qui sont passés à la tête de la barre technique de Porto ont tous compté sur lui. Ce qui est sûr, c’est que Besiktas n’a pas refermé la porte pour un transfert de l’international algérien et devrait retenter le coup lors des prochains mercatos. Read more »

Patrice Evra pour remplacer Faouzi Ghoulam à Naples?

Limogé de l’Olympique de Marseille, Patrice Evra pourrait rebondir du côté de Naples.

En effet, la presse italienne assure que l’actuel leader de Serie A a coché le nom du latéral gauche afin de prendre la succession de Fouazi Ghoulam, qui pourrait manquer le reste de la saison en raison d’une grave blessure au genou droit comme l’indique Maxifoot.

lebuteur.com

Alcaraz réclame 600 000 Euros pour son départ

Alors que la FAF s’empresse de composer le futur staff technique élargie autours du très contesté Rabah Madjer, le sélectionneur en place Lucas Alcaraz n’entend faire aucun cadeau à son employeur pour faciliter son départ. Parfaitement conscient qu’il est en position de force pour négocier sa sortie, le technicien espagnol réclame la bagatelle de 600 000 euros pour plier bagages alors que Kheireddine Zetchi lui a proposé, dans un premiers temps, un dédommagement à hauteur de 300 000 euros immédiatement refusé. Ce lundi une réévaluation à 500 000 euros a encore été refusée. Si aucune issue n’est trouvée d’ici peu l’affaire pourrait tout simplement atterrir au niveau de la FIFA !

Le départ de Lucas Alcaraz va incontestablement coûter une blinde à la trésorerie de la FAF. Parfaitement conscient de la difficulté de la tâche, le président de la FAF, Kheireddine Zetchi a tenté de trouver un accord à l’amiable, assez raisonnable, en proposant un dédommagement de 300 000 euros au technicien espagnol soit l’équivalent de 5 mois de salaire. Une source proche de l’insistance de Dely Ibrahim nous explique même que Zetchi, en personne, endosserait une partie des frais en payant de sa poche la bagatelle de 100 000 euros. Une information difficilement vérifiable pour l’heure et qui parait même assez invraisemblable.

Read more »