Faouzi Chaouchi condamné à un an de prison ferme

61249_news

L’ancien gardien, international Algérien, Faouzi Chaouchi a été condamné à un an de prison ferme après avoir insulté et giflé un policier chargé de la fouille au stade du 5 juillet.

Faouzi Chaouchi  a été est de nouveau rattrapé par la justice de son pays. Le gardien de but international algérien du MC Alger a été condamné mardi à une peine d’un an de prison ferme, assortie d’une amende, pour « outrage à corps constitué ». Les faits s’étaient produits le 7 février dernier, au stade du 5-Juillet à Alger, lors du match MCA-NAHD, comptant pour la 16eme journée de Ligue 1. L’ancien portier des Fennecs avait refusé de se soumettre à la fouille réglementaire par des policiers. L’un d’entre eux accusait le joueur de l’avoir insulté et giflé. L’intéressé avait affirmé, quant à lui, devant le juge du tribunal de Bir Mourad Raïs, qu’il avait simplement « bousculé » l’agent. Malgré les excuses présentées par Chaouchi, le policier n’avait pas voulu retirer sa plainte.

UN PROFIL DE RÉCIDIVISTE

Le gardien de but du club doyen dispose comme tout justiciable d’une possibilité de faire appel. Cette condamnation tombe alors que la saison bat son plein, avec en premier lieu un très attendu quart de finale de Coupe d’Algérie, prévu samedi face à la JS Kabylie. Elle constitue certainement le dérapage de trop pour Faouzi Chaouchi, habitué de la chronique disciplinaire. En 2013, l’un des héros d’Omdurman en 2009 avait écopé d’une suspension de deux ans (ultérieurement réduite de moitié), pour avoir boycotté la cérémonie protocolaire à la tribune officielle après la finale de la Coupe d’Algérie. En début de saison, le gardien de l’ES Sétif, Sofiane Khedaïria, avait déposé contre lui une plainte pour agression avant de la retirer. Faouzi Chaouchi saura-t-il rebondir une fois de plus ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

Poster un commentaire