Réal-City: Une affiche à la sauce Algérienne

 

Un choc au sommet entre le Real Madrid et Man city ce mercredi en 8ème de finale aller de la Ligue des champions.

Le Real Madrid retrouvera t-il son bien cette année ? Après trois titres consécutifs en Ligue des champions de 2016 à 2018, la maison blanche a vu les Reds de Liverpool lui ravir la couronne européenne en 2019.

L’operation reconquête passe donc par les huitièmes de finale contre Manchester City.

La tâche ne sera pas aisée pour les madrilènes malgré le match aller prévu au Santiago-Bernabeu ce mercredi (21h00). En face, Zidane retrouvera Pep Guardiola, qu’il considère comme le «meilleur entraîneur du monde.»

Pep Guardiola, double champion d’Angleterre sortant, sait que le Real Madrid impose le respect.

« vous avez des joueurs qui viennent à Madrid et qui portent le maillot, ils savent qu’ils défendent son histoire. » dit il et aussi il ajouta « Ils sont le club que nous voulons imiter. Je veux aller là-bas et ne pas avoir de regrets à la fin du match. C’est la chose la plus importante dans ces types de compétition.»

Pour ce choc entre les deux grosses écuries, c’est ausi l’occasion de voir une belle opposition entre Zidane, Benzema, et Marhez.

Zinedine Zidane a retenu un groupe de 19 joueurs, notamment Karim Benzema, pour la réception de Manchester City.

On notera que Karim Benzema va disputer son 100e match dans l’épreuve. Une belle preuve de longévité pour l’attaquant qui n’est autre que le 3e meilleur buteur (64buts) en exercice dans cette compétition, après Cristiano Ronaldo (129buts) et Lionel Messi (114buts).

En face, les hommes de Pep Guardiola, qui joue son avenir chez les Mancuniens sur ce 8e de finales, arriveront en forme, eux qui viennent de s’imposer contre West Ham.

Pep Guardiola comptera sur son homme fort du moment, Riyad Marhez.

Pour Marhez, cette sortie sera une occasion en or pour prouver une fois encore son génie. Dans la champions League, il compte 20 apparitions à son actif dans lesquels il a trouvé le chemin des filets à 6 reprises et fait 10 offrandes.

Le numéro 7 de l’Algérie aura l’occasion de croiser Zinedine Zidane qui était pour lui, ainsi que beaucoup d’autres binationaux, un exemple de réussite et une source d’inspiration.

« c’est sûr Zidane, c’est un joueur que j’aimais beaucoup quand j’étais jeune. Ça ne sera pas spécial mais ça me fera un petit truc de le voir» dit il, sans oublier d’ajouter que « moi je vais jouer mon match.»

Sauf ci Pep Guardiola décide ne pas aligner le “fennec” dès le coup d’envoi.

source: afrique sports.net