Selon « allez paillade »,  malgré la volonté des présidents des clubs de Ligue 1 de vouloir baisser les salaires des joueurs pour souffler financièrement, chaque joueur allait devoir défendre sa paroisse.

Dans son entretien pour le Midi Libre, l’attaquant du MHSC, Andy Delort, s’est dit prêt à échanger avec Laurent Nicollin sur la situation:

“Le président prend beaucoup sur lui. Le club n’a pas eu d’entrée d’argent de Mediapro, des guichets… S’il faut aider le club, on le fera. On sera patient, on sera à l’écoute du président. On l’avait fait lors du premier confinement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here