Selon compétition, Slimani avait fait un excellent passage, au Sporting Lisbonne, une fois transféré à Leicester pour une somme énorme à l’époque (36 millions d’euros), il n’est jamais parvenu à faire son trou et ses expériences après à Newcastle et Fenerbahçce étaient un vrai échec. ‘’J’ai rejoint Newcastle pour un prêt de six mois. Comme à mon arrivée, j’étais blessé, j’ai mis 4 mois pour me rétablir. Par conséquent, on ne peut pas dire que j’ai échoué. En revanche, ce qui s’est passé en Turquie m’a choqué. Au début, l’entraîneur me faisait confiance, puis un jour il vient dire à Benzia et à moi qu’il ne compte pas nous faire jouer car on n’est à Fenerbahçe qu’à titre de prêts. Alors que j’avais reçu des offres intéressantes avant, je le dis aujourd’hui, aller en Turquie, c’était une grande erreur de ma part.’’ Slimani verra le bout du tunnel une fois que Monaco l’a engagé en 2019 pour un prêt d’une saison où il va enchaîner les belles prestations. ‘’Si j’ai réussi mon passage à Monaco, assure-t-il, c’est parce que j’avais faim, ma force. Quand je suis dos au mur, avec le travail, je réussis à m’imposer.’’

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here