Le site compétition annonçait la possibilité de la délocalisation du match des Verts contre le Botswana. Cette éventualité semble être très probable car le pays est fortrment touché par le variant Sud-Africain.

Le président botswanais a déclaré que 80% des cas positifs sont des cas de ce variant ; ce qui place ce pays à la même hauteur que l’Afrique du Sud. Un cas similaire a eu lieu cette semaine avec la délocalisation du match CRB-Sundows. Cette possibilité est en train de devenir réalité, car les autorités du Botswana viennent de geler les activités du football dans le pays. Aucun match ne peut avoir lieu sur place ni même de stage. «Nous tenons à vous informer que selon le Journal officiel publié le 26 février 2021, la BFA a suspendu toutes les activités de football avec effet au 26 février 2021», a annoncé la Fédération de ce pays avant-hier soir sur son compte Twitter. Cela vient mettre un terme d’abord aux tentatives locales de relancer le championnat. Les clubs avaient repris l’entraînement et aspiraient à rejouer en ce mois de mars, mais le variant voisin en a décidé autrement. Le stage de la sélection débute dans moins de trois semaines, et jusqu’à présent, il semble bien qu’on se rapproche d’une annulation pure et simple des matches de cette équipe. Par ailleurs, la rencontre de la 5e journée, qui devait opposer le Botswana au Zimbabwe, est compromise. Il reste à savoir comment l’équipe d’Adel Amrouche va réagir, et quelle solution vont-ils trouver pour éviter le forfait et les sanctions de la CAF.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here