Selon compétition, l’information qui était dans les circuits depuis longtemps, est désormais confirmée par des membres de la Fédération burkinabè de football (FBF) depuis le mardi 3 mars 2021. Le stade du 4-Août de Ouagadougou est suspendu par la Confédération africaine de football (CAF), pour des raisons de non-conformité des installations. 

La Côte d’Ivoire ou le Ghana pour sauver les meubles

Le public local sait déjà que son absence va priver les Etalons d’un atout majeur, ils ne veulent donc pas le priver du seul petit espoir qui leur restait pour essayer de faire trembler le champion d’Afrique. Belmadi, dans ses récentes déclarations, a fait savoir qu’il s’attend à jouer un match dans des conditions extrêmes, ce qui explique l’importance qu’il donne au prochain périple en Zambie qui «mettra les joueurs dans l’ambiance du match du Burkina Faso», disait-il. Mais voilà que ce pays risque sérieusement de ne pas pouvoir recevoir l’EN dans son seul et unique grand stade valable, car le volume des travaux programmé est important, et le chantier ne va pas être achevé en 3 mois, c’est pour cette raison que le match risque sérieusement d’être délocalisé, ce qui serait une bonne chose pour l’EN qui veut terminer premier et aller disputer les fameux barrages.

Après le Covid-19 qui va peut-être délocaliser le match du Botswana du 29 de ce mois, la CAF et la FIFA interviennent pour chambouler de nouveaux plans, affaire à suivre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here