Selon allezpaillade, Andy Delort, victime d’une rechute lors de la victoire de Montpellier sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais, il y a un mois, a beaucoup manqué à ses partenaires sur les rencontres qui ont suivi. Garant de l’esprit Paillade, l’international Algérien est avant tout le co-meilleur buteur du club en compagnie de Gaëtan Laborde et domine le classement des passeurs de L1.

Sans lui, les hommes de Michel Der Zakarian se sont imposés pour la première fois depuis l’arrivée au club du Sétois, face à Rennes. Mais le visage affiché ensuite à Reims et pour la réception de Lorient fut inquiétant, rappelant le rôle de notre numéro 9, qui dépasse allègrement le cadre sportif.

Hargneux, Andy Delort est un rare aboyeur au sein de notre vestiaire, si ce n’est le seul. Et si Hilton ou Congré, exemplaires, méritent amplement leur statut, il est rassurant de savoir que quelqu’un est capable de taper du poing sur la table lorsque le bât blesse.

À une petite semaine du derby retour, sa présence est scrutée, espérée par tous les supporters, observateurs du MHSC. Fantomatique comme ses coéquipiers à l’aller, Andy Delort et ses partenaires nous doivent une revanche

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here