Selon homme du match, Frédéric Antonetti, le coach du FC Metz, a laissé entendre qu’il y avait un de deux poids deux mesures dans les sanctions prononcées par le LFP suite à la suspension du gardien de but algérien des Grenat, Alexandre Oukidja.

« Cela a l’air très sévère ! C’est lourd. Je ne veux pas citer d’autres cas, mais en France, on se pose de questions sur des différences de traitement entre les clubs. Je ne suis pas contre les sanctions, mais il faut que ce soient les mêmes pour tous et il y a longtemps que j’ai mon opinion là-dessus. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here