Selon le site compétition, les clubs Européens exploitant la circulaire de la FIFA,  s’appuient sur cette celle-ci, pour empêcher leurs joueurs de rejoindre leurs sélections nationales lors de cette trêve internationale du mois de mars. Ainsi, les Mahrez, Benrahma, Bensebaini, Oukidja, Boulaya, Benlamri, Slimani ou Belkebla se sont vus empêcher par leurs clubs d’honorer leur convocation. Une liste qui risque de s’élargir au fil des jours vu les réticences des clubs européens à libérer leurs internationaux.

 

La porte s’ouvre pour les locaux ?

La porte s’était refermée depuis un bon bout de temps, pour les joueurs locaux, cependant la donne pourrait changer pour ce stage de mars. En effet, pour compléter son effectif, Djamel Belmadi pourrait se rabattre sur des éléments qui brillent en L1 algérienne comme par exemple le défenseur du MCA, Haddad, ou alors Ammoura ( Setif) dont on parle beaucoup comme futur sélectionné, il y aura probablement aussi des joueurs qui participent avec leurs clubs respectifs aux compétitions africaines (JSK, ESS, CRB et MCA). D’ailleurs, Djamel Belmadi avait chargé son adjoint Madjid Bougherra de suivre les matches du championnat national. Initialement la mission de l’ancien défenseur de l’EN est de monter une sélection nationale des locaux, sélectionneur désormais des A’. Djamel Belmadi n’a pas d’autre alternative que de faire appel à quelques joueurs locaux, sinon rappeler des joueurs qui évoluent dans les pays du Golfe. Heureusement que notre sélection nationale est déjà qualifié pour la CAN 2022, même si ces derniers tenteront de battre le record d’invincibilité. Avec 22 matches sans défaite, les coéquipiers de Baghdad Bounedjah ne veulent pas que cette série se termine trop tôt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here