Selon le site de la FAF, la Fédération algérienne de football (FAF) a eu gain de cause auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne dans l’affaire qui l’a opposé au Stade Africain Sétifien (SAS).

En plus des 21 000 CHF dépensés par ce club, ce dernier devra s’acquitter des frais de l’arbitrage qui seront fixés par le TAS.

Pour rappel, cette affaire remonte à l’été 2020 suite aux décisions prises par le Bureau fédéral de la FAF concernant le système de compétition et les modalités d’accession et de rétrogradation prises après la problématique de la COVID-19.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here