Selon afrikfoot, le conflit qui oppose les clubs français, qui ont refusé de libérer leurs joueurs non européens pour la prochaine trêve internationale, aux sélections nationales est peut-être en train de s’inverser ! L’attaquant néerlandais de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay, se retrouve en effet lui aussi impacté par ces mesures car il n’est pas autorisé à rejoindre sa sélection, qui va jouer en Turquie, hors des frontières de l’Union européenne. Remonté, le capitaine des Gones a interpelé les autorités françaises en leur demandant un assouplissement des mesures d’isolement à son retour, comme pour les internationaux tricolores.

«S’il vous plaît, puis-je rejoindre mon équipe nationale lundi ? Ce serait juste comme vous faites une exception pour l’équipe de France qui ira jouer à l’extérieur de l’Europe», a plaidé le Batave sur Twitter en mentionnant également le président de la république, Emmanuel Macron.

Un peu plus tôt, l’ancien Red Devil avait également exprimé sa solidarité avec ses coéquipiers africains de l’OL comme Slimani, Benlamri, Cornet, Diomandé et Barcola. «C’est très étrange, les Français peuvent revenir du Kazakhstan, et ne pas subir de ‘septaine’ alors que l’impact du virus est très haut en France, tandis que les Africains, qui reviendront de pays où le virus circule moins, seront obligés de la faire. Je ne suis pas un politicien, juste un type lambda, mais ce n’est pas juste. Ce n’est pas malin, non plus, en ce moment : il faut se serrer les coudes, aujourd’hui, et ne pas faire preuve de discrimination ou de racisme. Cela ne donne pas une bonne image», avait taclé le Néerlandais en conférence de presse. Venant de la part d’une des stars du championnat de France, ce coup de gueule pourrait faire parler !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here