Selon le site Algérie 360, Chérif Mellal a déclaré suite à le nouvelle de sa destitution, que “les actionnaires de la JSK ont usé de malice pour organiser cette assemblée générale” et qu’il est “le seul qui jouit les prérogatives qui puissent permettre le tenue d’une AG”.

Le président a également déclaré à le radio nationale : “Je reste à le tête de la JSK, et il n y a personne qui pourra me Destituer de mon poste”. Mellal a également précisé qu’il refusait de gérer la JSK avec deux administrations. pour lui, la place de siège de le nouvelle administration est dans la rue, comme celle est rapporté par le média arabophone al biled.

Suite à cette décision de retirer Chérif Mellal, et au refus de ce dernier de quitter son poste, il semble que l’on se dirige vers long bras de fer juridique.Boughazi, l’avocat de club de la JSK avait tenu une réunion hier vendredi, ou il avait qualifié l’AG  qui s’est tenu aujourd’hui d’« illégale ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here