Selon footafrique, qui déclare cette information comme officielle, le sélectionneur national, Djamel Belmadi a été reçu au siège de la Présidence de la République, dimanche après-midi, pour consultation. La dernière déclaration du sélectionneur, en forme de message aux hautes autorités du pays, et à l’opinion publique, a été reçue 5 sur 5 et perçue comme un avertissement sérieux sur les risques qu’encourent le football algérien et ses équipes nationales vis-vis de la FIFA. La Présidence de la République pourrait siffler la fin de la cacophonie ambiante et mettre fin à un conflit qui n’a pas lieu d’être. Il a été engendrée par le MJS et attisé par des cercles connus à l’intérieur et à l’extérieur du pays, comme dans d’autres secteurs de la vie nationale pour déstabiliser le football national

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here