Selon footmercato, le jeune latéral gauche Algérien, Yanis Hamache avait participait largement à la victoire de son club le Boavista et avait marquait d’une belle frappe. S’en suivent plusieurs titularisations et de bonnes performances sur son côté gauche ou sa vitesse, sa vivacité et sa technique font des ravages. Suffisant d’ailleurs pour convaincre Grenade de le recruter dès le mercato d’hiver. Seul problème, le club portugais ne veut pas le laisser filer malgré un joli chèque à la clé, convaincu que le natif de Marseille en a encore sous le pied comme nous l’avoue un intime du joueur. « Boavista tient beaucoup à Yanis. Ils ont rapidement cru en son potentiel et n’entendent pas le brader au premier club venu. En fin de saison, il sait qu’il devra faire un choix, mais pour l’instant, il profite de chaque instant au Portugal. »

Passé du National 2 à la Liga NOS portugaise en l’espace de 18 mois, Yanis Hamache (19 matches, 2 buts et 3 passes décisives) continue de briller sous l’œil bienveillant d’Adil Rami et ce, même s’il joue un peu moins ces dernières semaines. Pas de quoi ébranler Grenade qui suit toujours les performances de celui qui semble promis à l’équipe nationale d’Algérie (il a d’ailleurs tapé dans l’oeil du sélectionneur Djamel Belmadi qui l’a présélectionné et qui suit ses performances au Portugal) et qui évolue à un poste où les spécialistes ne sont pas légion. La concurrence s’annonce féroce ainsi que les  enchères qui pourraient rapidement grimper. Selon les informations de la même source, le Betis Séville, toujours attiré par des joueurs algériens, suit lui aussi les prestations de l’ancien Niçois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here