Selon compétition, la sélection a réussi un grand succès face au Botswana, l’EN a terminé en tête des meilleures lignes offensives avec19 buts, loin devant la Tunisie et le Nigeria et leurs 14 réalisations. La CAF à travers ses différents comptes sur les réseaux sociaux, a marqué le point hier, en encensant les coéquipiers de Bounedjah, meilleur buteur de la sélection, en soulignant le nombre de 19 buts marqués en 6 matches, soit une moyenne de plus de 3 buts par match, des chiffres qui en disent long sur la bonne santé de l’EN que l’arbitrage a tout fait pour casser, cela a été enregistré lors de la 2e moitié des éliminatoires notamment au Zimbabwe et en Zambie, ce qui a amené Belmadi à tirer la sonnette d’alarme, interpellant les responsables de la confédération. Ceci dit, l’EN avait déjà fait mieux dans une campagne qualificative à la CAN, c’était à l’occasion des éliminatoires de l’édition 2017 au Gabon, où la sélection, dirigée à l’époque par le Français Christian Gourcuff, avait marqué 25 buts. Sur le plan défensif, l’Algérie a terminé sixième meilleure défense avec 6 buts encaissés en six matchs, en compagnie du Gabon, des Comores, de l’Ethiopie, et de la Sierra Leone, cette dernière compte un match en moins à disputer face au Bénin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here