Selon footafrique, le site de la FAF avait publié un communiqué qui démentait la rencontre entre Djamel Belmadi et le ministre de la Jeunesse et des Sports Ali Khaldi.  C’était ce mercredi que la Fédération algérienne de football (FAF) l’avait publié . A ce sujet, la FAF a interpellé « tous ceux qui veulent exploiter le
nom du sélectionneur national pour d’autres desseins » et a dénoncé « les rumeurs, faisant allusion d’une rencontre de consultation entre le sélectionneur national, M. Djamel Belmadi et Monsieur le ministre de la Jeunesse et des Sports, avant le match du Botswana, qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux. ». En outre, la FAF a précisé qu’« il n’y a jamais eu de rencontre officielle entre le sélectionneur national et Monsieur le ministre de la Jeunesse et des Sports comme cela a été volontairement inventé par quelques médias ».

Seulement voilà, ce communiqué a vite été supprimé. Quelques minutes après sa publication, il a fait le buzz et mis le feu sur les réseaux sociaux. Est-ce la raison pour laquelle il a été retiré du site ? Qui a pu intervenir ? Le mystère reste entier, mais ce qui est certain, c’est que sa disparition a semé le trouble
et a donné lieu à des spéculations les plus farfelues. Interrogé par Botola, un membre fédéral a rappelé « un principe cardinal » pour ce qui est de la communication de l’EN et du sélectionneur national : « toute la communication sur l’EN et sur Djamel Belmadi est validée par ce dernier ». Lorsqu’on connaît le souci du détail de Djamel Belmadi, notamment en matière de communication et lorsqu’on lit le contenu du communiqué, il ne reste pas grande place au doute.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here