Selon dzfoot, interviewé par le site foot national, le joueur de Valenciennes, Maxime Spano Rahou s’est exprimé sur la sélection Algérienne.

« C’était un sentiment de fierté, car c’était quelque chose que j’avais toujours voulu, depuis de nombreuses années. Déjà, quand j’étais à Toulouse, j’étais proche de l’équipe nationale, mais des U23. C’est quelque chose dont j’ai toujours rêvé, et quand tu as le sélectionneur au téléphone qui te dit : « Maxime, tu es convoqué pour jouer avec l’équipe nationale », ça te fait chaud au cœur. J’avais presque pleuré, j’ai appelé ma mère directement et c’était quelque chose de magnifique, de très fort en émotion », a confié le capitaine du VAFC.

Le défenseur de 26 ans a enchainé : « Je savais que ça allait arriver, que ça allait passer par mes performances en club, donc je m’y attendais. J’y ai toujours cru, je savais que ça allait arriver. Il fallait juste que je sois patient, que je continue de travailler, mais j’y croyais. »

Concernant les éliminatoires au Mondial 2022, Maxime Spano-Rahou dira : « Ça ne sera pas facile, car il y a beaucoup de matchs et en tant que pays africain, il n’y en a que cinq qui se qualifient. Donc ça va être compliqué, mais l’Algérie est capable de la faire. On est capable de le faire. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here