Selon compétition, Charaf-Eddine Amara tiendra un discours avec des arguments, maintenant qu’il est un peu mieux briefé depuis son élection. Il faut dire qu’il a eu possession des anciens et des nouveaux statuts que comptait l’ancien bureau faire passer. Selon les échos qui parviennent du côté de Zurich, il essayera de transmettre tout cela au sélectionneur et lui demander de se concentrer sur sa mission à la tête de l’EN, notamment la qualification au Mondial, en lui promettant de mettre tous les moyens humains et matériels à la disposition de la sélection. Il sera le trait d’union entre l’EN et les hauts responsables du pays, surtout après les assurances du président de la République lors de la fameuse rencontre du 28 mars dernier.  L’objectif d’Amara sera de laisser le même dispositif au service du coach national, avec peut-être plus de moyens et un maximum d’attention, et pourquoi pas un suivi plus rigoureux des projets du football national qui ne peuvent que rendre service, tôt ou tard, à notre équipe première. Voilà qui pourra rassurer les supporters de la sélection.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here