Selon le buteur, Andy Delort s’est plaint d’une main non sifflée à l’arbitre à l’encontre du défenseur central azuréen Jean-Clair Todibo, l’international algérien a apostrophé l’officiel en seconde période :

« Il y a main. Il y a main pour nous là. Eh, siffle la main », a d’abord lancé l’Héraultais dans un échange filmé par Canal +. Alors que le buteur ne laissait pas l’arbitre en placer une, celui-ci a fini par adopter un ton plus ferme en lui signifiant « je parle ! ». De quoi faire sortir de ses gonds Delort, qui a lâché : « Non mais ça va, tu crois que t’es mon père ou quoi ? »

Des propos auxquels M. Dechepy n’a pas réagi, préférant faire preuve de pédagogie. « Venez me voir. Oui, il la touche de la main, mais c’est une main au sol. Il ne peut pas l’enlever, il essaye de se relever. C’est pour ça que je ne la siffle pas. » Des propos relayés par Maxifoot

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here