Selon dzfoot, le président de la Fédération Algérienne de Dootball, Charaf-Eddine Amara, en concertation avec le Bureau fédéral, a décidé de procéder à une avance sur les droits TV à 15 clubs de la Ligue 1 professionnelle, soit un montant de 2 milliards de centimes/ club, a annoncé l’instance fédérale vendredi dans un communiqué.

La décision a été prise lors d’une réunion de travail, tenue jeudi soir à l’hôtel Sheraton Club des Pins (Ouest d’Alger), entre le président de la FAF et les présidents des clubs de la Ligue 1.

La FAF a précisé que « les cinq clubs dont les sociétés sont détenues par des entreprises publiques (MC Alger, JS Saoura, CS Constantine, USM Alger et CR Belouizdad) se sont solidarisés avec leurs homologues en différant l’obtention de leurs droits TV jusqu’au recouvrement par la FAF de ces créances auprès de l’EPTV ».

Charaf-Eddine s’est dit porteur d’une « vision et d’un projet pour lesquels il souhaite l’adhésion de tous les acteurs ». Il s’est dit aussi « très sensibilisé » par rapport aux difficultés des clubs, notamment sur le plan financier, tout en appelant ces derniers à faire « des efforts en matière de structuration, d’organisation et de bonne gouvernance pour mieux gérer les sociétés propriétaires de ces clubs professionnels

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here