Selon Goal, Youcef Atal, l’un des meilleurs joueurs de l’OGC Nice, n’a que très peu joué cette saison. Et pour cause ; l’international Algérien a souvent été immobilisé pour cause de blessures. Ses allers et retours répétitifs à l’infirmerie ont suscité quelque peu la controverse, car il se dit qu’il n’est pas exempt de tout reproche dans sa préparation invisible.

Le champion d’Afrique est montré du doigt pour une hygiène de vie jugée déficiente. Des remarques qu’il juge injustifiées et surtout totalement fausses. Il s’en est défendu dans un entretien à Nice-Matin : « C’est un raccourci quand les joueurs se blessent sur le plan musculaire. Il n’y a pas que ça. Tu peux manger très mal et moins te blesser que moi. Ces dernières semaines, c’était le ramadan, je ne mangeais pas, je ne buvais pas de la journée. J’étais censé avoir moins d’énergie. Mais je ne me suis pas blessé. Je suis juste mieux et je sais désormais ce qui n’allait pas. »

« Je savais que ce n’était pas un problème d’hygiène de vie. Je mange bien, j’ai un cuisinier professionnel qui m’aide, je bois de l’eau… Il y avait un autre problème. J’avais un décalage au niveau du dos, au niveau de l’abdomen, des muscles qui n’étaient pas assez costauds depuis ma blessure au genou. Quand tu fais une vingtaine de sprints par match, à 33km/h, ça pète forcément. J’avais plein de déséquilibre. Je suis reparti de zéro », a enchéri l’ancien sociétaire de Paradou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here