Selon le site de la FAF, pour affronter l’Egypte, le sélectionneur national, Mohamed LACETE, a procédé à trois changements dans son onze de départ en incorporant, OMAR, BOUKERCHAOUI et CHEKAL AFARI tout en gardant son système de récupération du ballon et la transition rapide vers l’avant. Mais c’est du côté égyptien que le danger va arriver, puisque dès la (7’) une erreur défensive algérienne permet aux jeunes Pharaons de se procurer la première occasion par Ahmed ZAKI qui ouvre trop le pied.

La réaction algérienne ne se fera pas attendre en enclenchant une contre-attaque qui a failli faire mouche (8’). A la demi-heure de jeu, OMAR récupère le ballon au milieu de terrain et sollicite tout de suite l’attaquant AIT AMER qui rate un but tout fait.

Les égyptiens répliquent par le même Ahmed ZAKI qui, sur un retourné acrobatique, a failli lui aussi trouver les filets (33’) avant que l’arbitre Saoudien ECHARMANI ne siffle la mi-temps sur un score vierge.

Au retour des vestiaires, changement dans le camp égyptien avec l’entrée de ROCHDI qui va booster l’attaque de son équipe, où l’on a assisté à un gros cafouillage dans la défense algérienne et un sauvetage in-extrémis du gardien OUENES (47’).
La réaction algérienne interviendra tout de suite quand OMAR, toujours lui, récupère le ballon et déclenche une attaque en remettant le ballon à BOUAOUNE lequel trouve AIT AMER bien démarqué. Le numéro 15 algérien rate sa reprise (49’). L’on assiste alors à un échange d’attaque défense entre les deux équipes mais sans qu’aucune équipe n’arrive à prendre le dessus sur l’autre

La sélection algérienne était proche d’ouvrir la marque quand le très remuant OMAR, après une contre-attaque bien menée, se retrouve seul face au but adverse, mais son tir heurte la barre transversale (56’) !

L’on arrive à cette fatidique heure de jeu où l’Egypte obtient un coup franc à l’entrée des 18 mètres. Abderahmane RASHDAN l’exécute magistralement et loge le cuir dans la cage de l’infortuné OUENAS (63’).

Piqués à vif, les Verts vont répliquer par une série d’offensives qui s’avéreront vaines soit par maladresse ou bien par des arrêts décisifs du gardien NADER, comme cette action d’Issam BOUAOUNE à la 88’ ou bien celle de Samy MAHOUR dans le temps additionnel.

Avec ce succès, l’Egypte s’empare de la 1ère place du groupe et se qualifie pour le prochain tour. L’Algérie devra attendre sa rencontre de samedi face au Niger, qui a fait match nul avec la Mauritanie (0 à 0), pour assurer sa qualification.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here