Selon le buteur, le SCO d’Angers, rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire en raison de la non-finalisation de la vente du latéral gauche Rayan Aït-Nouri (20 ans) à Wolverhampton, le club de ligue 1 peut enfin respirer.

Alors que les Wolves ont refusé de lever l’option d’achat, estimée à 22 millions d’euros, de Aït-Nouri au terme de son prêt, les deux clubs sont enfin parvenus à un accord, révèle Sky Sports comme rapporté par Maxifoot.

Finalement, le club anglais va débourser seulement 11,6 millions d’euros pour recruter définitivement le natif de Montreuil, mais le SCO bénéficiera en contrepartie d’un pourcentage sur une éventuelle revente. Un moyen de concilier au mieux les intérêts des différentes parties dans le contexte financier actuel car il est clair qu’en temps normal les Angevins auraient pu espérer un montant bien supérieur pour leur pépite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here