Selon compétition, le Paris Saint Germain vient de frapper un grand coup en recrutant  trois joueurs de qualité, en l’occurrence, Sergio Ramos (Real Madrid), Achraf Hakimi (Inter Milan) et le portier de la sélection Italienne vainqueur de l’Euro Gianluigi Donaruma (Milan AC). Déterminés à construire une équipe encore plus solide, les responsables parisiens entendent recruter d’autres joueurs talentueux. Le  directeur sportif Leonardo, qui a gardé des liens avec son ancien club le Milan AC où il a été joueur, entraîneur et manager, aimerait beaucoup le profil de l’international Algérien Ismaêl Bennacer. Cependant, si l’Algérien débarque au PSG, celui-ci devra libérer l’Argentin Leandro Paredès. Il se dit même que Leonardo aurait proposé l’échange Paredès – Bennacer. Mais, a priori, le clan sud-américain, à sa tête Neymar, s’oppose au départ de Paredès. Le directeur sportif parisien ne veut toutefois pas lâcher l’affaire. A en croire la même source, il discuterait régulièrement avec son ami Paolo Maldini de l’éventualité de racheter le contrat de l’international algérien, qui dispose d’une clause libératoire fixée à 50 millions, et qui est active depuis le 30 juin dernier. Ayant repris l’entraînement jeudi dernier, Ismail Bennacer, d’après l’un de ses proches, refuse d’évoquer son avenir avec Paolo Maldini. « Il ne veut pas froisser sa relation avec le club et Maldini. Il n’est pas contre, en revanche, de rejoindre le PSG si demain, pour des raisons économiques, le Milan AC décide de le céder au club français. Seulement, il faudrait que l’initiative vienne de son employeur. « Ismaêl a ajouté qu’il ne s’imagine pas aller taper à la porte de ses dirigeants pour demander sa libération. » En clair, ce transfert ne sera possible que si la direction milanaise le souhaite. Quant au joueur, il continue à préparer la nouvelle saison avec le groupe sans se soucier de son avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here