Selon le site  » Le peuple vert », le jeune gardien international U20 de la sélection Algérienne, Nabil Ouennas, finaliste de la dernière édition de la Coupe Arabe , le jeune portier algérien s’est confié au média DZFoot. Une riche interview qu’on vous invite à aller lire intégralement.  Extraits :

« J’ai commencé le football au poste de gardien à l’âge de 6 ans, à Albertville. Dès le début, je voulais être professionnel, c’était un objectif. À l’aide de mon père je m’entrainais sur les terrains. J’ai joué à Albertville jusqu’en U13, ensuite, j’ai été repéré par Annecy puis par Saint-Etienne où j’évolue depuis quatre années. […]

Cela a été un grand honneur pour moi dès que j’ai su que l’ASSE me suivait. C’est un club qui est réputé pour avoir sorti de très grands joueurs, donc pour moi c’était déjà une énorme fierté d’avoir été repéré par eux.[…]

Dès le plus jeune âge, j’ai apprécié jouer au poste de gardien puis c’est devenu naturel, je n’ai plus lâché ce poste.[…]

Rais M’Bolhi est mon idole, dès le plus jeune âge, je le suivais avec l’équipe nationale mais aussi en club. Après tout ce qu’il a accompli en sélection, on peut voir qu’il est vraiment un héros en Algérie. Après en termes de modèles, il y’a aussi Manuel Neuer, qui on peut le dire, a fait évoluer ce poste de gardien de but. C’est un joueur qui est devenu assez libre et qui sait bien jouer des pieds.[…]

Bien sûr, au fur et à mesure des années le football évolue, et avec mes coachs en club on regarde beaucoup de vidéos pour tenter d’améliorer ce jeu là la lecture du jeu pour jouer haut.[…]

Mon ambition est de signer pro avec mon club formateur, faire quelques entraînements avec les pros, peut-être viser quelques matchs. Maintenant, il faut consolider les bases et continuer à travailler dur. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here