Selon TSA, le judoka algérien Fethi Nourine (-73 kg), qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet – 08 août), a décidé de ne pas participer à la compétition.

 

En effet, le judoka a annoncé son retrait des JO de Tokyo pour la même raison qu’il y a deux ans lors du championnat du monde de judo de 2019. Qualifié au 2e tour de la compétition, il devait affronter le judoka israélien Tohar Bubtul, mais il avait décidé de déclarer forfait.

« Nous avons pris la bonne décision »

Deux ans après, la même histoire se répète pour le judoka algérien. Au premier tour, Fethi Nourine a hérité du Soudanais Mohamed Abdalrasol dans un combat prévu le lundi 26 juillet. Au 2e tour des JO de Tokyo, et en cas qualification, l’Algérien devrait être opposé au même judoka israélien.

Amar Ben Yekhlef a expliqué les raisons de ce forfait à Ennahar TV : « Nous n’avons pas eu de chance avec le tirage au sort. Le judoka Fethi Nourine est tombé face à un judoka israélien et c’est la raison de son retrait de la compétition ».

L’entraîneur national a rappelé que l’Algérie et les Algériens refusaient la normalisation des relations avec Israël. « Nous refusons la normalisation. Nous avons pris la bonne décision », s’est-il félicité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here