Selon allez paillade, Xavier Gravelaine l’ancien directeur sportif de Caen a décrit sa relation avec l’attaquant qu’il a fait venir. L’ancien meneur de jeu du MHSC a été triste de son départ au Mexique.

Andy est spécial parce qu’il est atypique. Je le suivais depuis deux ans avant de le faire venir à Caen. Je le suivais quand il jouait à Tours parce que je commentais des matchs à la télé. L’anecdote est qu’il a quitté Tours parce qu’il faut toujours qu’il prouve, il est à la recherche de son auto-satisfaction. Il était parti à Wigan et il était tombé dans un truc incroyable là-bas avec 30 ou 40 joueurs sous contrat. Et quand il est rentré en France, je l’ai rencontacté après son prêt à Wigan parce que le joueur me plaisait beaucoup mais aussi l’homme. Et lui voulait à tout prix jouer comme moi pendant ma carrière. On a sympathisé et on a signé un pré-accord entre son père et lui et je le voulais à tout prix. J’ai tanné Alain Caveglia et Patrice Garande en leur disant que je le voulais. Son père et lui ont tenu leur parole après avoir signé le pré-accord. Mon seul regret et le conseil que j’ai pu lui donner comme un grand frère c’est que je voulais qu’il fasse une seconde année à Caen, parce qu’il avait fait une super saison. Je lui ai dit que s’il faisait une seconde saison à quinze buts, il serait regardé pour l’équipe de France. Mais après il a changé d’agent, ce qui a compliqué les choses. On avait une belle relation mais il a fait un choix de partir au Mexique mais là, il a trouvé le club qui lui fallait avec Montpellier. Mais s’il était resté à Caen, il aurait été dans les 40 suivis pour les Bleus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here