Selon footalgérien, le sélectionneur Algérien, Djamel Belmadi, a commencé à préparer la liste pour le stage du septembre prochain, au cours duquel les Verts disputeront leurs deux matches officiels contre Djibouti et le Burkina Faso, pour le compte des éliminatoires africains du mondial 2022 qui se déroulera au Qatar.

Il faut dire néanmoins que Belmadi rencontre quelques difficultés à compléter la liste des joueurs concernés par les deux rencontres, en raison de la présence de certains de ses éléments habituels sans club après la fin de leurs contrats, en plus de l’instabilité d’autres noms et l’incertitude de leur avenir avec leurs équipes actuelles.

Tout d’abord, le milieu de terrain Adlène Guedioura qui a officiellement quitté le club qatari d’Al-Gharafa après la fin de son contrat pour se lancer dans la recherche d’un nouveau club. Il s’entraîne actuellement en Angleterre mais n’a rien signé d’officiel.

Cette situation devrait inciter le coach national à tabler davantage sur le joueur de Twente Ramiz Zerrouki dans la prochaine étape. Le même scénario arrive également au défenseur Mehdi Tahrat, dont le contrat avec son ancienne équipe saoudienne, en l’occurrence, Abha SC, est arrivé à expiration.

L’arrière gauche, Ayoub Abdellaoui est lui aussi ans club, après l’expiration de son bail avec son ancien club Suisse, le FC Sion, ce qui l’oblige à chercher un point de chute le plus tôt possible s’il voudrait préserver sa place en sélection.

Ainsi même chose pour le troisième gardien des « Fennecs », Azzedine Doukha, qui risque cette fois d’être écarté de l’équipe nationale après s’être retrouvé sans club suite à l’expiration du contrat avec son équipe saoudienne Al Wihda.

Mais s’il y a un joueur parmi cette catégorie qui donne le plus de problèmes au sélectionneur national, c’est bien Sofiane Feghouli, et ce, au vu de son importance dans l’échiquier des verts.

En effet, Feghouli se trouve dans une situation difficile au sein de son club, Galatasaray dont l’entraineur Fatih Terim l’a complètement sorti de ses plans. Le président de Galatasaray a ouvertement demandé au joueur de 31 ans de chercher un nouveau club, justifiant sa décision par les difficultés financières de son club qui serait incapable d’honorer ses engagements financiers envers le joueur. D’autant plus que Farid Boulaya la doublure du joueur n’a pas retrouvé sa forme initiale. Lui qui était en instance de transfert.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here