Selon le buteur, l’international Algérien, Karim Aribi s’est exprimé après son transfert capoté à l’ES Tunis, voici sa version des faits.

« Cette histoire de blessure est vraiment un pur mensonge. Je n’ai aucune blessure, je suis arrivé avec beaucoup d’ambitions pour joueur à l’ES Tunis mais des choses se sont passées apparemment» dira d’emblée Aribi dépité.

«J’ai passés deux examens approfondis en France et ils n’ont rien révélé de méchant..»

Voulant avoir son avis sur cette décision qui a surpris plus d’un de rentrer en France  sans avoir signé à l’ES Tunis, le joueur de Nîmes Olympique Karim Aribi refuse cette fausse blessure au dos qu’on a essayé de lui coller. « Je ne souffre d’aucune blessure, les raisons sont à rechercher ailleurs, maintenant, je peux vous affirmer que j’ai passé deux examens approfondis en France et ils n’ont rien révélé. Ces excuses évoquées n’ont aucun sens. Maintenant, je ne peux pas dire plus » Nous dira Aribi.

« Je dirai tout au moment opportun »

L’alibi de l’échec de la visite médicale évoqué par les dirigeants tunisiens pour capoter le transfert de l’international Algérien, est finalement sans fondements. Selon toujours le buteur, Karim Aribi avait passé tous les examens médicaux nécessaires à Nîmes puis dans une clinique à Paris avant de venir à Tunis et ces derniers ont été ponctués par des résultats très positifs. Ce n’est donc pas la véritable raison qui a motivé les responsables de l’ l’ES Tunis à renoncer à ce transfert « Certaines choses se sont passées, et je dirai tout au moment opportun ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here