Selon Africa Foot United, Rachid Mekhloufi, l’ancien joueur de l’AS Saint Etienne a marqué son temps comme joueur et comme entraîneur.

En avril 1958, il a quitté l’AS Saint-Étienne et l’équipe de France avec laquelle il devait jouer la coupe du monde 1958 pour rejoindre l’équipe de l’Algérie combattante, celle du FLN. Un sacrifice sans commune mesure pour un footballeur professionnel, que lui et ses camarades de l’équipe du FLN ont consenti.

A l’indépendance de l’Algérie en 1962, il retourne à l’AS Saint-Étienne, avec laquelle il s’illustre en remportant notamment le doublé de 1968. Il ne tardera pas à se reconvertir en entraîneur en commençant à Bastia comme entraîneur-joueur. Il offre à l’Algérie ses deux premiers titres internationaux, les médailles d’or des jeux méditerranéens 1975 et des jeux africains 1978. Il dirige la sélection aux côtés de Mahieddine Khalef au mondial espagnol de 1982 lors de l’historique victoire contre l’Allemagne (2-1). Il est un des derniers survivants de la glorieuse équipe du FLN (1958-1962). Il est tout simplement, un grand Monsieur du football algérien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here