Selon L’Equipe,  compte tenu des difficultés à s’imposer de son successeur désigné, Amine Bassi (venu de Nancy, L 2), l’entraîneur Lorrain, Frédéric Antonetti, ne doit pas être mécontent de pouvoir finalement compter sur le milieu offensif international Algérien (4 sélections, 1 but).

Apparu seulement une mi-temps lors de la préparation et pas encore en L1, où Metz, quinzième, reste à la recherche de son premier succès (trois nuls, un revers), Boulaya devrait d’ailleurs être prêt physiquement pour la réception de Troyes (le 12 septembre, 5e journée). Le très talentueux mais parfois inconstant meneur de jeu va maintenant devoir se remettre dans le projet messin sur le plan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here