Selon Maligue2,  Pascal Planque, l’entraîneur de Nîmes s’est exprimé sur l’international Algérien, Zinedine Ferhat qui n’a pas quitté le club, lui qui était tant convoité, voici ses mots :

« C’est une situation qu’il faut gérer. C’est vrai que Zinédine est très déçu d’être toujours là. Forcément avec la saison et les stats qu’il a eues l’année passée, il espérait partir. Mais je crois que beaucoup de joueurs n’ont pas pris conscience qu’avec le Covid et les droits TV, on est passé dans un monde du football différent. Un an ou deux en arrière, il aurait trouvé facilement un club. Aujourd’hui, les clubs ont moins d’argent à investir et ils partent sur de la post-formation, ils sont prêts à investir sur des joueurs de 20-23 ans qu’on peut revendre derrière. Malheureusement pour lui, il n’a pas trouvé, Nîmes n’a pas eu l’offre qu’il attendait. Zinédine est en phase de digestion, c’est compliqué pour lui.

Il faut qu’il retrouve le plaisir de s’entraîner, on peut déjà lui offrir cela. De reprendre du plaisir au quotidien avec un groupe qui vit bien, qui s’entraîne bien, avec des séances de qualité. S’il arrive à retrouver ce plaisir de jouer au foot, ça va l’aider à digérer encore plus vite. J’attends qu’il revienne avec de l’entrain, de l’enthousiasme. Ce n’est pas encore le cas  pour l’instant mais je suis sûr qu’il va savoir rapidement dans de bonnes dispositions. C’est aussi dans son intérêt de savoir tourner la page et de montrer qu’il est capable de digérer cette déception-là. S’il est à 100%, ce sera une grosse plus-value, c’est certain, mais il faudra être à 100%. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here