La sélection Algérienne a été tenue en échec face au Burkina Faso à l’occasion du deuxième match des qualifications du mondial 2022, sur le score de (1-1). En marge du match, Djamel Belmadi s’est exprimé au micro de la Fédération Algérienne de Football et a encensé Ramiz Zerrouki, Ismaël Bennacer et Sofiane Feghouli.

« Cette animation a une certaine forme d’automatisme, alors qu’ils n’ont pas joué beaucoup de matchs ensemble. Les joueurs qui sentent le football s’associent assez facilement. Ramiz (Zerrouki) prend de plus en plus de poids dans cette équipe là, il se sent de plus en plus à l’aise. Il est très bon, très intelligent dans le placement, pour ratisser, pour harceler le porteur du ballon et récupérer des ballons et il est bon aussi pour distiller les passes qu’il faut, animer et mener le jeu.»

Djamel Belmadi a ensuite évoqué la performance de Bennacer. «Ismaël (Bennacer) ne s’est pas entrainé ses derniers jours suite à une situation inconfortable au niveau des ischio- jambiers, on a du le gérer jusqu’à la veille du match. Il a un gros volume de jeu, il est toujours disponible pour sortir le ballon, il ne se cache pas, il est bon sur l’avant dernière passe, dans le pressing. »

Buteur à la 18ème minute de jeu, Feghouli a du céder sa place en seconde période. Belmadi est revenu sur le match de l’international algérien. « Sofiane (Feghouli) était diminué, il a senti une grosse gêne au niveau des adducteurs en fin de première période. Il est toujours très efficace dans des positions par rapport à son intelligence de jeu, son expérience son envie, sa détermination. Il est toujours présent dans les moments clés pour marquer des buts, pour respecter des consignes tactiques sur les pressing, la manière de garder les ballons et d’animer le jeu. Dommage qu’il n’a pas pu continuer cette deuxième période. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here