Selon le site Burkinabé, Faso.7, le sélectionneur du Burkina Faso s’est exprimé après le match nul entre son pays et l’Algérie, voici ses mots : « Il y a avait de la place pour faire quelques chose. On a titillé l’Algérie, ce à quoi personne ne s’attendait. C’est un match de football, il faut aller tout doucement sans tomber dans l’euphorie. Pour moi, le match le plus difficile c’était contre le Niger, parce que c’était le début de la compétition et vu que l’équipe a subi pas mal de renouvellement. Contre l’Algérie, je n’avais aucune pression parce que la pression se trouvait du côté de l’Algérie. Elle devait montrer sa suprématie », professe le sélectionneur des Etalons.

Le sort des anciens de l’équipe nationale est revenu. Selon Kamou Malo, il n’y a pas d’équipe type au sein des Etalons. « Pour moi, la personne la plus en forme, c’est cette personne qui devrait jouer. Tout le monde est venu pour défendre le drapeau burkinabè ».

Selon le sélectionneur tout joueur a encore sa place parmi les Etalons, surtout ceux qui sont plus expérimentés. « Il ne faut pas qu’on mette l’anathème sur l’âge de certaines personnes. A certains postes, nous avons encore besoin de cette expérience. Vous avez vu que je n’hésite pas à donner la chance aux jeunes, je ne vais pas non plus mettre une croix sur les hommes expérimentés que nous avons », convient Kamou Malo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here