Selon fennecfootball, dans un entretient accordé à So Foot, Abubaker Elmi, adjudant dans la Garde républicaine et joueur de l’équipe éponyme, qui évolue en Division 1 locale explique : “Je n’ai pas voulu remonter dans l’avion, car j’avais peur des représailles en rentrant au pays (à la suite du lourd revers subi en Algérie).” Avant d’ajouter : “Il est déjà arrivé qu’à cause d’une défaite avec la sélection ou avec mon club, je subisse, comme d’autres joueurs de la Garde républicaine FC, des insultes, mais aussi des mauvais traitements : des coups, des périodes d’enfermement avec le minimum de nourriture, des marches nocturnes avec de lourds équipements sur le dos, juste après une défaite ”

Toujours au micro de So Foot, le joueur de 29 ans poursuit : “En tant que membre de la Garde républicaine, on doit arrêter des gens en pleine nuit, parce que sur les réseaux sociaux, ils ont juste écrit qu’ils ne voulaient plus du président de la République actuel. J’ai même été obligé d’arrêter des cousins.”  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here