Selon Foot 01, Samir Nasri avoue que sa relation avec Leonardo avait justifié cet intérêt du club de la capitale. « Si cela aurait été possible de signer au PSG en 2011 en tant que Marseillais ? L’amour du maillot est, certes, un peu galvaudé aujourd’hui, mais je suis né, j’ai été formé et j’ai joué à Marseille. Ça aurait été délicat. Mais j’ai apprécié la démarche, car c’était au tout début du projet. Leonardo m’a aussi voulu à l’Inter et à Milan. Il a toujours été franc et droit avec moi, comme Nasser (Al-Khelaifi). Dans le football actuel, c’est très rare la loyauté. Avec Leonardo on s’est finalement retrouvé quand il est devenu entraîneur d’Antalyaspor, j’aurais aimé bosser un peu plus longtemps avec lui », avoue Samir Nasri, qui n’a finalement pas rejoint le club de la capitale française.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here